Tourisme & Loisirs - Languedoc-Roussillon
Conseil local Aude
Accueil Aude > La randonnée > Les sorties d’une journée : reportages et photos. > Belcaire, le 2/12/2010

Belcaire, le 2/12/2010

1-77 [1]

perché non sali il dilettoso monte

ch’è principio e cagion di tutta gioia ?

Pourquoi ne vas-tu pas à la douce montagne

qui est principe et cause de toute joie ?

JPEG - 63 ko

1-1

Nel mezzo del cammin di nostra vita

mi ritrovai per una selva oscura,

ché la diritta via era smarrita.

Au milieu du chemin de notre vie

je me retrouvai par une forêt obscure

car la voie droite était perdue.

JPEG - 134.2 ko

13-1

…quando noi ci mettemmo per un bosco

che da neun sentiero era segnato.

…quand nous entrâmes dans un bois

où nul sentier n’était tracé.

JPEG - 136.7 ko

1-28

Poi ch’ei posato un poco il corpo lasso,

ripresi via per la piaggia diserta,

sí che ’l piè fermo sempre era ’l piú basso.

Quand j’eus un peu reposé le corps las

je repris mon chemin sur la plage déserte,

et le pied ferme était toujours plus bas que l’autre.

JPEG - 125.8 ko

5-28

Io venni in loco d’ogne luce muto,

che mugghia come fa mar per tempesta,

se da contrari venti è combattuto.

Je vins en un lieu où la lumière se tait,

mugissant comme mer en tempête,

quand elle est battue par vents contraires.

JPEG - 90.5 ko
12 h 48
JPEG - 72.9 ko
13 h 17

6-100

Sí trapassammo per sozza mistura

de l’ombre e de la pioggia, a passi lenti,

toccando un poco la vita futura…

Ansi nous traversâmes l’affreux mélange

de pluie et d’ombres, en marchant à pas lents,

et causant un peu de la vie future…

JPEG - 152.8 ko

7-109

E io, che di mirare stava inteso

vidi genti fangose in quel pantano,

ignude tutte, con sembiante offeso.

Et moi qui regardait très fixement,

je vis des gens boueux dans ce marais,

tous nus, et à l’aspect meutri.

JPEG - 215.8 ko

21-29

…e vidi dietro a noi un diavol blanco

correndo su per lo scoglio venire.

…et je vis derrière nous un diable blanc

qui venait en courant sur le rocher.

JPEG - 105.8 ko

18-42

« Già di veder costui non son digiuno. »

« D’avoir vu cet homme-là je ne suis pas à jeun. »

1-49

Ed una lupa, che di tutte brame

sembiava carca na la sua magrezza,

e molte genti fé gia viver grame…

JPEG - 88.9 ko

Et une louve, qui paraissait dans sa maigreur

chargée de toutes les envies

et qui fit vivre bien des gens dans la misère… [2]

JPEG - 109 ko

Voir aussi la partie anecdotique de la journée en cliquant ici

Notes

[1] Dante - L’Enfer - Traduction de Jacqueline Risset - Flammarion, 1985.

[2] Pour ces deux strophes, ne cherchez pas qui est visé, c’est juste pour la beauté des vers.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0