Tourisme & Loisirs - Languedoc-Roussillon
Conseil local Aude
Accueil Aude > La randonnée > Les randonnées sur plusieurs jours : projets et photos de retour. > Alt Pirineo (Bivouac 1)

Alt Pirineo (Bivouac 1)

Pour voir le deuxième reportage des sorties bivouac, cliquez ici

Profitant enfin d’une fenêtre météo favorable de 4 jours (après un mois d’attente) j’ai pu avec Maguy passer 4 jours dans le Alt Pirineo (situé entre Seo de Urgel et Vielha), sous la frontière française. Après 5h de route pour 305km en passant par l’Andorre puis le col del Canto à 1725m, Sort, Llavorsi, Esterri d’Aneu et enfin Cerbi nous voici au point de départ à 1400m.

Il est 12h et après avoir mangé nous démarrons, devant nous une belle piste de 6km qui ne serait utilisable que par les 4x4 en fait la Scénic aurait bien monté les 4 premiers km et on aurait gagné plus d’une h avec 18kg sur le dos mais il fait bon le temps assez frais et la piste en partie à l’ombre est agréable.

Fin de la piste, il reste 300m à grimper par un sentier en lacets, raide mais assez bon, passons sous une magnifique cascade. 3h et 850m de montée arrivée au lac de la Gola à 2250m deux surprises nous attendent : une désagréable : un fort vent froid, pas idéal pour la nuit sous la tente et de la brume barre les sommets et une bonne : il y a un refuge libre tout neuf (2009), mais un couple français est déjà là mais ils sont venus pêcher et finalement partiront plus haut poser leur tente à un autre lac, plusieurs Espagnols aussi en famille investissent le refuge mais finalement tous redescendent nous laissant maîtredes lieux.

Comme il est de bonne heure j’en profite entre temps pour monter aux 3 estanys et à l’estany de Ventolau soit 200m plus haut pour une belle boucle longeant ou surplombant ces jolis lacs. Retour au petit refuge pour le repas du soir puis installation de nos matelas et sacs de couchages dans l’espace aménagé il est 20h bercés par le vent nous passons une bonne nuit.

6h30 debout et bonne nouvelle le vent s’est calmé, il fait beau. Déjeuné, pliage du couchage et le superflus restera dans le refuge. Nous partons allégés, juste le repas de midi mais toujours polaire, coupe-vent au cas où !!. Les sommets sont plus ou moins dans les nuages.

Maguy m’accompagne jusqu’au lac de Calberante 150m plus haut et elle redescendra tranquillement en admirant le paysage. J’attaque la montée au col Curios à 2430m.

Arrivé au col je m’aperçois que j’ai perdu la carte mais je n’ai pas suivi de sentier précis, je reviens presque au niveau du lac où je la retrouve et allé 60m de plus à remonter. Il faut alors suivre quelques cairns et descendre au feeling dans la vallée du Nyiri, mais sans trop, pour ne pas avoir trop à remonter jusqu’à l’estany Tartera.

Puis forte montée au col du Mont Roig 2670m où je vois le pic dans une déchirure du nuage (en fait il ne s’agit que de son épaule sud) et ceci ne me rassure guère car c’est un grand dôme rocheux presque vertical je reste perplexe, mais le hasard fait qu’arrive par un autre sentier un Espagnol qui attaque aussitôt la montée. Je mange une barre en vitesse et grimpe aussitôt derrière lui qui est un bon point de repère pour le cheminement, mais la pente rocheuse est raide il faut mettre les mains (je mets les bâtons dans le sac) mais les prises sont bonnes et nombreuses, toutefois j’ai quelques inquiétudes pour la descente au retour, ça risque d’être compliqué.

Enfin après 150m sur ce terrain je débouche sur un petit plateau incliné mais le Mt Roig est plus loin, cairn puis point géodésique, dernière montée. Mais miracle tellement occupé par ma grimpette je ne m’étais pas aperçu que le ciel était tout bleu. Il est 11h.

Magnifique panorama sur l’Aneto, les Encantats, la frontière vers la Pique d’Estats, les estanys du cirque de la Gallina. Souffler un peu, photos, puis en regardant bien vers l’étang Major je pense pouvoir passer par un col et rejoindre l’étang Calberante ce qui m’éviterait de descendre par la montée de tout à l’heure et ça n’a pas l’air plus long.

J’entreprends alors la descente sur le plateau incliné puis un profond et long talweg menant vers le refuge Enric Pujol, puis je le quitte et monte à droite à travers rochers et plaques herbeuses, contourne quelques petiters barres rocheuses et petits ravins pour finalement monter au col de Calberante 2610, là aussi très beau point de vue sur l’Aneto et les étangs.

Il ne reste plus qu’à descendre jusqu’à l’étang de la Gola où Maguy m’attends en discutant avec deux Espagnols sympa qui nous offrent à boire au « porro » un excellent vin doux. Il est 14h pour environ 900m de montée puis de descente.

Il fait bon aussi je me laisse tenter par une baignade rapide dans le lac de la Gola (eau vers les12°c). qui élimine une grande part de fatigue

Je consomme là le repas que j’ai porté depuis le matin. Récupération du barda dans le refuge et retour à Cerbi, nous trouvons la piste longue car il fait chaud et là nous aurions apprécié d’être montés un peu en voiture la veille.

Nous prenons la voiture pour rejoindre la zone de Vall Ferrera doù je compte faire 2 sommets (Baborte 2938 et Monteixo 2904).

Je vous narrerai ces deux journées plus tard car demain la Pique d’Estats m’attends (3143m) soit plus de 2100m dénivellé à monter puis à descendre, faudra pas mollir et partir allégé.!!!!

Salut à tous et bonne fin de semaine.

Armand

Pour voir le deuxième reportage des sorties bivouac, cliquez ici

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0